4 novembre 1768, monastère détruit

Aller en bas

4 novembre 1768, monastère détruit

Message  Admin le Mar 26 Déc - 19:09

...


Dernière édition par Admin le Mer 27 Déc - 5:19, édité 1 fois
avatar
Admin
Admin

Messages : 5890
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 4 novembre 1768, monastère détruit

Message  Mouquet de Chaubeuil le Mar 26 Déc - 19:14

Mouquet se téléporterait donc au monastère de l'Oversoul, celui-là même que quelques mois auparavant, il avait fait détruire alors qu'il tenait des allégeances odieuses. Il se demandait toujours comment il avait bien fait pour en arriver là... mais aujourd'hui, il venait pour terminer ce qui aurait dû être fait il y a bien longtemps. Enfin... c'était la première des choses qu'il réglerait qui auraient dû être réglées il y a longtemps.

Ce qui suivrait serait ensuite une série de problèmes qui sans cette étrange erreur, n'aurait pas eue lieu, et qu'il n'aurait pas à aujourd'hui corriger.

Il se dirigea donc sereinement vers le monastère, marchant avec un certain calme, dans un espoir de se faire accueillir avec autant de paix cette fois-ci qu'il l'avait été alors qu'il était hostile.
avatar
Mouquet de Chaubeuil

Messages : 3724
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 33
Localisation : La Bretagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 4 novembre 1768, monastère détruit

Message  Admin le Mer 27 Déc - 5:28

Arrivant au fort en ruines, nul ne l'empêcherait d'entrer. Une place centrale avait été dégagée, certaines pièces dont il restait un fond semblaient être encore utiles et des tentes avaient étées montées ici et là. Des monticules de pierres ici et là témoignaient de l'effort de réamménagement du site, certains méditaient, mais la pluspart menaient bon chantier ou une hiérarchie claire pouvait être observée, certains individus dirigeaient des sections ou des tâches spécifiques, d'autres s'occupaient du tranport des pierres ou d'hériger des échafaudages ou d'autres structures temporaires.
avatar
Admin
Admin

Messages : 5890
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 4 novembre 1768, monastère détruit

Message  Mouquet de Chaubeuil le Mer 27 Déc - 7:15

La témérité et la paix d'esprit de ces gens était non seulement chose respectable, mais elle se vivait autant physiquement que mentalement. Malgré la destruction et l'abattement d'un temple qui tenait sur place depuis une époque de légende, l'existence se poursuivait. Tout ce qui les entourait était éphémère.

Mouquet se mit donc à chercher le haut prêtre local, une connaissance qu'il n'avait pas, mais que Consilius conservait sûrement. Il salua brièvement et humblement ceux sur son passage, et du coin de l'oeil, cherchait un humain, au passage, sachant qu'il devait toujours être là, cet ex-inquisiteur. Sa priorité ici demeurait spirituelle, toutefois, et c'est la conversion de son âme qui était ici sa priorité.
avatar
Mouquet de Chaubeuil

Messages : 3724
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 33
Localisation : La Bretagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 4 novembre 1768, monastère détruit

Message  Admin le Mer 27 Déc - 7:22

Le haut prêtre local n'était pas forcément une désignation évidente vu la hiérarchie propre à l'Oversoul. Le maître des lieux, le Guru spirituel du groupe était cependant assez facile à distinguer, se trouvant en méditation dans la place centrale. L'archiviste ex-inquisiteur, pourtant d'une musculature tout à fait quelconque, aidait dans les travaux, manoeuvrant une brouette pleine de pierres, l'air distant.
avatar
Admin
Admin

Messages : 5890
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 4 novembre 1768, monastère détruit

Message  Mouquet de Chaubeuil le Mer 27 Déc - 7:27

Mouquet s'approcherait donc du guru local, et s'assoyant près de lui après l'avoir respectueusement salué, le joindrait en méditation.

Le temps ne lui était pas compté, et le processus étant spirituel, il serait naturel de tout simplement se joindre à lui, le temps qu'une conversation finisse par avoir lieu. Il faudrait toutefois attendre soit que le guru lui parle en premier, soit que la méditation se termine, que Mouquet puisse respectueusement prendre la parole.
avatar
Mouquet de Chaubeuil

Messages : 3724
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 33
Localisation : La Bretagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 4 novembre 1768, monastère détruit

Message  Admin le Mer 27 Déc - 7:46

Après quelques heures un clairon sonnerait, signalant apparemment l'heure du repas, la fin de la méditation, par extention.

Tout le monde se lèverait le Guru resterait debout devant toi, les autres vous délaisseraient.
avatar
Admin
Admin

Messages : 5890
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 4 novembre 1768, monastère détruit

Message  Mouquet de Chaubeuil le Mer 27 Déc - 8:21

Mouquet saluerait le guru à nouveau; la première fois, il n'en avait peut-être pas été conscient, et vu la situation actuelle, Mouquet savait qu'il n'y avait pas assez de politesse pour s'excuser des problèmes qu'il avait causés. Il savait aussi que ces problèmes avaient été interprétés fort différemment de si une même situation s'était produite n'importe où ailleurs, mais les convenances étaient les convenances, et il s'agissait ici d'un respect et d'une reconnaissance d'actes répréhensibles.

- Je vous rencontre ici, aujourd'hui, dans des dispositions spirituelles et physiques tout autres que celles qui caractérisèrent ma visite précédente.

Le but premier de ma visite est ma conversion officielle à l'Oversoul, et l'attachement de mon âme à son universalité, au lieu du dieu auquel je fus depuis ma naissance associé. C'est un moment que j'aurais préféré qui arriva plus tôt... mais il semblerait que les choses se soient passées autrement, malgré moi.

Secondement, il va sans dire que si vous acceptiez mon aide dans le processus de reconstruction du monastère, je serais honoré. C'est par ma faute s'il fut détruit en premier lieu.

Diplomacy: 28+2= 30
avatar
Mouquet de Chaubeuil

Messages : 3724
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 33
Localisation : La Bretagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 4 novembre 1768, monastère détruit

Message  Admin le Mer 27 Déc - 9:06

Le guru se dirigerait en silence vers la sortie des ruines, il te ferais signe de le suivre (au besoin). Il se dirigerait ensuite vers la forêt et trouverait un ruisseau que vous suivreriez jusqu'à arriver à un tronc d'arbre traversant au dessus du ruisseau. Vous vous arrêteriez en ce lieu.

Guru:


-Les arbres sont des êtres de leurs habitudes, ils ne voyagent pas et se ressemblent tous beaucoup.

Celui-ci il y a très longtemps tomba. Enraciné comme ça au bord du ruisseau, il y eut une crue un printemps et il tomba. On l'aurait pensé mort. Mais voyez le tronc du côté nord. Autrefois cela était une racine, elle a été redressée verticalement par la chute, son sens a changé, elle fait maintenant cinquante mètres de haut, elle a des feuilles des branches et des racines.

Voyez sur la rive sud ces autres troncs que sont devenus les branches d'avant, celles qui ne furent pas cassées par la chûte. Et voyez comme l'ancien tronc lie toutes ces parties ensembles en un seul être unique qui de loins pourrait être mépris pour plusieurs arbres séparés, jeunes et sans histoires.

La vie est faite de petites souffrances et il faut les connaitres et les endurer, mais face à la réelle adversité, face aux cataclysmes, ceux qui savent survivre, s'ils sont chanceux, s'ils sont persévérant, auront peut-être la chance d'obtenir une perspective qu'il leur aurait été impossible d'obtenir sans.

Combien d'arbres ont leurs racines de chaque côté d'une rivières. Combien d'arbres, comme celui-ci pourraient avoir leur tronc scié en plein milieu et ne pas en mourir? Combien d'arbres ont voyagé pour s'enraciner 15 mètres plus loin? Combien sont tombés et se sont relevés? Combien sont enracinés dans le passé et le futur?
avatar
Admin
Admin

Messages : 5890
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 4 novembre 1768, monastère détruit

Message  Mouquet de Chaubeuil le Mer 27 Déc - 9:58

Mouquet suivit le guru sans se faire prier, et s'arrêta lorsque celui-ci s'arrêter. Il écouterait le bruit du ruisseau, et observerait l'arbre, alors qu'il s'abreuvait des paroles de sagesse du guru.

- Sans s'approcher de cet arbre, sans apprendre à le connaître, à défaut d'avoir pu être là lorsque tous les évènements de son existence survinrent, il est plus aisé de supposer que ces petits arbres, au loin, sont bien distincts, alors qu'ils sont un en toutes choses. Ces arbres, ces racines, ces branches, ce ruisseau, forment un tableau dont les éléments entrelacés ne peuvent exister dans leur état actuel sans l'histoire passée, présente et à venir de chacun d'entre eux.

Je viens à vous dans un état d'étrange angoisse. Une angoisse tranquille, comme si elle était lointaine à tout ce qui la compose, en conscience de sa nécessité, en réalisation de son ultime futilité.

J'aimerais dire que je suis cet arbre, ces branches, ce ruisseau... mais ce qui m'arriva me fut arraché, et je n'aurai aucun souvenir, mis à part ce que d'autres me rapportent, de tout un pan de ma propre vie. On déroba mon âme de ce qu'elle doit à l'Oversoul.

Je devrai, sereinement, accepter qu'il s'agit donc de la lourde tâche de ceux, aussi disparates soient-ils, qui conservent le souvenir de qui je fus, de rapporter l'expérience de mon existence, celle qui est un secret à moi-même. Chacun de ces témoins aura un éclat de cette mosaïque à rapporter. Il eut été préférable que mon passage laissa moins de souffrance, d'angoisse et de destruction.

Mais je ne suis pas que mon passé. Ce que je suis, aux yeux de l'Oversoul, est une addition de mon existence entière; mon passé, mon présent, mon futur, ainsi que tout ce (et ceux) qui le constitue. Mon sentiment de culpabilité me semble un réflexe... comme si cet arbre avait eu des remords d'être tombé, parce que durant un bref instant, ceux qui l'habitent ont perdu ce qu'ils y avaient investi. Mais il redonna, comme on lui redonna, et sa place dans le monde n'en fut pas changée. À chaque instant distinct, cet arbre est un arbre distinct, comme je suis un être distinct. Un congère, durant la tempête est redéfini entièrement à chaque instant, comme les flocons s'y joignent et s'en abstraient.

Mais au moment où nous nous parlons, ce moment précis... l'émotion me guide. Je désire changer la vie autour de moi. Je désire apporter le bien autour de moi, guider autrui vers une vie meilleur, et apporter des peuples vers une prospérité nouvelle. Je désire, tel le jardinier, créer l'harmonie en ajoutant couleurs et parfums qui enjolivent l'existence, et arracher la mauvaise herbe, celle qui nuirait à l'eurythmie artistiquement cultivée. Je tente encore de savoir si je suis le jardinier qui, par un élan de folie, mis le feu à son jardin et qui aujourd'hui en pleure la perte, ou si par la force des choses, je suis le jardinier qui doit reconstruire un nouveau jardin ailleurs, dans une terre qui lui est inconnue.

Il n'y a que dans l'action que je trouverai la paix que je cherche.

J'ai besoin d'aide.
avatar
Mouquet de Chaubeuil

Messages : 3724
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 33
Localisation : La Bretagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 4 novembre 1768, monastère détruit

Message  Admin le Mer 27 Déc - 10:10

D'une voix calme et sans jugement, le hobgobelin repris:

-Vous n'êtes pas l'arbre, l'arbre c'est notre monastère. Vous avez été la cru qui nous a déraciné et je vous ai amené ici pour vous déculpabiliser. En temps les tords que vous nous avez infligé nous rendront plus fort, je l'ai vu comme j'ai vu que vous viendriez. Et comme l'eau de la crue que l'arbre buvait alors même qu'elle le faisait tomber, vous pouvez vous joindre à nous et nous aider à refaire nos forces pour la suite. Vous serez bienvenu comme votre collègue Quintillius, et comme ceux qui viendront.

Beaucoup de fidèles quitteront encore et iront faire leurs racines ailleurs, beaucoup viendront d'ailleur pour apprendre de nous. Une nouvelle ère commence pour notre clan.
avatar
Admin
Admin

Messages : 5890
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 4 novembre 1768, monastère détruit

Message  Mouquet de Chaubeuil le Mer 27 Déc - 10:14

- Je suis honoré de cette invitation, et je l'accepte avec enthousiasme. Si la crue a un jour détruit, elle peut, par la même force, être à la base du renouveau. Je m'efforcerai d'être digne de cette opportunité.
avatar
Mouquet de Chaubeuil

Messages : 3724
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 33
Localisation : La Bretagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 4 novembre 1768, monastère détruit

Message  Admin le Ven 12 Jan - 19:22

Le hobgobelin ne rajouterais rien à ce sujet, semblant faire confiance à l'intelligence de son interlocuteur et à sa parole.
avatar
Admin
Admin

Messages : 5890
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 4 novembre 1768, monastère détruit

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum