11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Mouquet de Chaubeuil le Lun 13 Aoû - 9:05

- Cela devait donc absolument être un pseudonyme, sans grande surprise.

Elle avait une peau grise, cendrée... des blanches, parfaitement droites, aux légers reflets argentés. Elle était dotée d'une noble grâce, toute en finesse. Elle était aussi froide, et cruelle, il me semble, et fâchée qu'à l'époque, je veuille disposer des buissons vivants qui meurtrissaient des gens durant la nuit. Vous aurez peut-être entendu parler de cet étrange chapitre, à Palerme. Elle me convainquit de ne point en faire mon affaire, car les roturiers ne le méritaient pas.

Elle me promis la noblesse si je pouvais faire reconnaître mon nom comme étant celui d'un puissant guerrier/soldat, qui ne reculait devant aucun ennemi, et fut prise d'un grand plaisir lorsque je lui promis de commettre quelque atrocité en son nom. Elle a mentionné faire partie de la cour de Palerme. On s'imagine d'ailleurs plutôt mal ce qu'elle venait faire dans cette auberge, "Chez Môman"; elle était venue s'enquérir des évènements de la nuitée passée, qui avaient été violents et en lien avec les buissons en question.

Tout ceci me semble un brin décousu, mais on s'imagine fort bien une dame d'une grande noblesse ayant des préférences exotiques sur certains sujets, et que cette histoire "amusait follement" au point s'en sortir elle-même dehors pour en savoir davantage.

Vous qui connaissez la cour... cela vous inspire t-il?
avatar
Mouquet de Chaubeuil

Messages : 3725
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 33
Localisation : La Bretagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Admin le Lun 13 Aoû - 9:18

Umberto avait un regard troublé sur le visage. Il sourcillait vivement:

- Ça ne semble pas que décousu. Je vous sais intelligent, aussi je ne gaspillerai pas ma salive à indiquer tout les problèmes qu'un observateur extérieur y verrais.

Consilius:

-Si la chose devenait nécessaire, je m'en chargerais.

Umberto:

-Silence homoncule! Cousin, le contexte entourant cette histoire m'intéresse, notemment, l'idée qu'elle vous aie promis l'anoblissement est parfaitement risible. La double noblesse n'est pas une chose qui existe et si elle avait été plus qu'une gueuse prétendant être autre chose, elle l'aurait certainement su...

En ce qui est des problèmes de Palerme avant ma venue, je dois avouer n'en être que superficiellement conscient, voyez vous à l'époque mon attention était monopolisée par le traité se préparant avec les terres de Wølt ainsi qu'avec mes propres conspiration... quand je n'étais pas occupé à gérer les indécences de mon père ou la politique de Catania...
avatar
Admin
Admin

Messages : 5890
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Mouquet de Chaubeuil le Lun 13 Aoû - 9:31

- Je vous donne d'autres détails. Au moment de notre conversation, je me faisais passer pour roturier. Elle ne me savait donc point noble. Elle me dit que si la cour où elle exerçait ses influences finissait par entendre parler de moi en des termes glorieux et élogieux (notamment sanguinaire et puissant), elle veillerait à mon annoblissement et à mon mariage avec quelqu'un en vue dans la cour. Ses façons de parler et de se mouvoir, séductrices, laissaient sous-entendre, sans certitude, toutefois, que cela pourrait être elle.
avatar
Mouquet de Chaubeuil

Messages : 3725
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 33
Localisation : La Bretagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Admin le Lun 13 Aoû - 9:38

- Quelle étrange conduite. Déjà, le physique de cette personne laisse sous entendre un déguisement ou un maquillage... quelque duplicité tout au moins... et ses manières ne ressemblent à rien qui me soit identifiable de quelque dame de notre cour. Je voudrais bien aider, ne serait-ce que par curiosité, mais... vous me décrivez des faits qui, étrange comme ils sont, pourraient aussi bien être fictif.

Pourquoi ne pas rejoindre la dame avec vos dons de l'esprit comme vous l'avez fait pour me parler? Assurément vous avez le savoir faire pour obtenir plus d'information à son sujet et mener votre enquête à bien.
avatar
Admin
Admin

Messages : 5890
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Mouquet de Chaubeuil le Lun 13 Aoû - 9:45

- J'y avais pensé; mais je voulais vous en faire part avant toute chose, simplement pour me prévaloir d'un avantage informatif quelconque, si c'était possible. Mais c'est charade sur mascarade, alors il n'est point étonnant que nous ne puissions avoir été plus loin.

Je vous remercie pour votre aide, et m'excuse de vous avoir fait déplacer pour ce qui pourrait très bien avoir été une mauvaise blague. Je vous laisserai bientôt savoir où j'en suis pour la vengeance prévue. Cela risque d'être surprenant pour l'ennemi, il va sans dire.
avatar
Mouquet de Chaubeuil

Messages : 3725
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 33
Localisation : La Bretagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Admin le Lun 13 Aoû - 9:48

-Vous devriez venir passer du temps à Catania, ou où que ce soit d'autre qui vous convienne en sicile vraiment. C'est un regret profond que j'entretien de ne pas encore avoir pu travailler avec vous sur les principes de nécropsionisme, j'ai récupéré des ouvrages intéressant à l'inquisition qui pourraient nous servir de bases si vous daignez m'aider dans mes recherches.

La vie de fugitif ne sera jamais aussi bonne que celle que vous auriez chez moi, cousin.
avatar
Admin
Admin

Messages : 5890
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Mouquet de Chaubeuil le Lun 13 Aoû - 9:56

- Oh, ce projet! Et des ouvrages chez l'inquisition, voilà qui rend la plus bien plus concrète encore! Que vos mots ne sont point tombés dans l'oreille d'un sourd. J'ai fort à faire, mais les recherches et les résultats que nos efforts communs pourraient céder font en sorte que dès que j'aurai un moment qui ne soit pas réservé, je vous reviendrai à cet effet. Il y a tant à découvrir à cet effet. Peut-être percerons-nous là où peu l'ont fait auparavant.
avatar
Mouquet de Chaubeuil

Messages : 3725
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 33
Localisation : La Bretagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Admin le Lun 13 Aoû - 10:14

-Honnêtement, traîtez moi de conservateur si vous le souhaitez, même sans percée nouvelles, je pourrais user de morts vivants psioniques dans les délais les plus brefs. Comme je vous l'ai indiqué, il se pourrait que la sicile doive déclarer son indépendance de l'empire puisque celui-ci conspire contre ma personne, son digne héritier.

Si je dois défecter aux terres de Wølt, ce qui semble raisonnable, il me faut un contingent d'administrateurs nocturnes intérimaires en attendant que notre noblesse commence à décéder et à former une cour de la nuit. Et si je devais établir un primogène familial pour le culte des ancètres de notre famille, je crois que cela devrait aussi être fait au plus tôt afin de représenter les intérêts de notre famille à la cour de la nuit. Je crois que si nous devions déterrer et réanimer un de nos ancètres commun pour intercéder en notre faveur, il serait idéal que l'ancètre en question soit une démonstration du savoir faire de ses descendants.

Qui plus est, plus nous nous y prennons tôt, plus son ancienneté le rendra respectable auprès des autres morts de Palerme.
avatar
Admin
Admin

Messages : 5890
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Mouquet de Chaubeuil le Lun 13 Aoû - 11:17

- Commençons par nous familiariser avec les notions, en premier lieu. Si cela implique de commencer par reproduire des expériences et des principes difficiles mais déjà découverts, cela me convient, surtout si elles ont déjà une utilité immédiate. On ne perce pas dans un domaine sans déjà maîtriser les bases déjà découvertes.

Il est bien de pouvoir créer ce contingent d'administrateur, et d'éventuellement créer le primogène familial, mais avant d'en arriver à la famille, qui est plus importante encore, aussi bien que nos talents se soient développés et que nous appliquions les meilleures solutions et les meilleures techniques qui soient, pas seulement celles que nous aurions apprises à la va-vite.

En conclusion: mettons-nous y bientôt. Nous avons fort à faire.
avatar
Mouquet de Chaubeuil

Messages : 3725
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 33
Localisation : La Bretagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Admin le Lun 13 Aoû - 17:35

-Content de voir que vous comprennez l'importance pratique de ces recherches. Sinon, j'ai cru comprendre que vous aviez hâte de mettre fin à cette rencontre... s'aura été désagréablement court...
avatar
Admin
Admin

Messages : 5890
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Mouquet de Chaubeuil le Lun 13 Aoû - 19:56

- Pour vous être honnête, c'est plutôt par respect pour votre rang et votre temps que je coupais court et que je ne vous faisais pas étalage des récents rebondissements qui se firent adjectifs de ma vie. Mais je suppose qu'il ne serait que poli que je vous explique pourquoi je vous fis déplacer pour ce qui ne pourrait être qu'une mauvaise blague, à la base.

- Dans ma recherche d'alliés ainsi que dans le passage que je désirais faire en Atlantide, pour voir où en étaient les choses, je trouvai l'une de mes anciennes alliées, avec qui je parcourus brièvement l'Atlantide, dévastée par une armée de forgeliers obsédés par le meurtre de leurs créateurs, les illumiens, qui avaient eux-mêmes fondés l'Atlantide. Enfin, je vous raconte la chose telle que je l'ai récemment racontée à quelqu'un d'autre:

Mouquet Sansregret, récemment a écrit:J'étais en cours de marche, avec une amie, pour y voir du paysage. L'Atlantide ayant été rasée d'une façon on ne peut plus mathématique et systématique, je tenais à voir la chose de mes yeux. Ainsi, on me guida à travers ces ruines géométriquement arrangées, et ces paysages étrangement familiers, bien que je n'en reconnusse aucun.

C'est durant la nuit que nous fûmes assaillis. Nous étions ma compagne, deux soldats ainsi que moi-même, et je fus éveillé par un déchirement soudain de ma chair, ainsi que par une odeur pestilentielle qui pourrait rappeler un vieux vinaigre composé à partir de fruits dans lesquels des cadavres auraient pourri. Bien que je fus en mesure de réprimer durement toute nausée, ce ne point fut le cas de ma compagne, dont le renvoi de son récent repas réveilla dans un étouffement profond. Les soldats, manifestement plus familiers que moi avec la menace qui nous guettait, hurlèrent de fuir. Ne me résolvant point à une défaite si facile, je décidai de me replacer stratégiquement pour mieux combattre. J'attrapai ma compagne par le bras, me psychoportai à une distance respectable tout en me préparant au combat.

Or, la créature, qui semblait peu encline à respecter les règles de l'espace-temps de ce plan, se décida simplement à réouvrir l'ouverture que j'avais faite pour me déplacer, et m'y suivre. C'est alors que je vis la chose dans toute son horreur. C'était une masse de chair bulbeuse, comme si elle était composée des muscles endoloris et enflés de multiples personnes qui eûrent été dépecées vivantes, et collées ensembles, pour que leur guérison naturelle se fasse en groupe. Recouverte ça et là de tentacules, telles celles que l'on voit sur les céphalopodes, elle était recouverte de plaques de chitine aux couleurs étranges et sans goût de l'assemblage. Sur son corps, ou sur ses tentacules, des dizaines de rangées de yeux perçaient la réalité d'un regard aussi terrorisé que parfois blasé. Des griffes et des mandibules ressortaient parfois de quelques anfractuosité qui laissait des coulis d'humeurs fétides. Cet étrange mélange biologique ne semblait point avoir été assemblé par quelque intelligence, aussi lointaine soit-elle.

Ainsi, elle se jeta sur moi, non point comme un prédateur qui désire une proie, mais plutôt comme un insecte, sans capacité de réflexion, qui saute vers la lumière parce qu'elle ne peut s'empêcher de le faire. Je tirai mon bras d'affaire, non sans quelques lacérations sanglantes, et lorsque je tentai de reculer en l'invectivant, m'étant préparé à l'abattre, elle s'intéressa à ma compagne, qui vomissant toujours ses entrailles, fut dans l'incapacité de se défendre.

Elle se laissa peu impressionner par une tentative de désintégration ou de contact mental visant à l'immobiliser. Ainsi donc, je fus réduit à la transpercer de crystaux que je matérialisai à partir d'atomes de réalité. Certains touchèrent leur but, d'autres semblèrent la manquer, comme si la créature se pliait, telle une feuille de papier, à travers de multiples réalités et temporalités.

Sans se formaliser du fait que je la déchiquetai progressivement ainsi, ses appendices crochus et gluants se glissèrent sous la peau de mon amie, et l'écorcha vive, en entier, d'un seul seul, tout en extirpant d'elle, dans une explosion sanglante, tout ce qu'elle contenait. Son intérieur sembla dans un état tel qu'il l'eut été si elle avait pourrit là depuis des semaines. La créature se décida ensuite, tout benoîtement, à s'en retourner ailleurs, m'ignorant illustrement.

Cela pourrait bien être une brèche vers les Limbes, je suppose?

Dans tous les cas, je dois tenter de ramener cette alliée à la vie. Elle est une amie précieuse, et une alliée aussi imprévisible qu'inventive. Cela me coûtera cher.
Je dois tenter de trouver un dragon bleu, trouver une façon de l'approcher et de le convaincre (ou de le contraindre) à fonder un clan avec des ogres aquatiques. C'est une condition qui me fut donnée pour obtenir leur soutient.
Je devrai peut-être faire appel à des Djinn, plus précisément à un Sheik du plan élémentaire de l'air, à qui je pourrais demander un Voeu pour récupérer l'Orbe de contrôle des dragons bleus. Or, si c'est même possible, il faudra définitivement que je sois en mesure de leur rendre un service approprié en retour.
Je dois récupérer le Bag of Holding que me reprit l'inquisition, et qui est sous la forge d'une certaine Ardent, une Guimont Gervais, marchande de sel. Ce sac porte les caractéristiques d'un objet d'héritage depuis qu'il fut en ma possession.
Rajoutons simplement à cela que j'ai besoin de me refaire, tout simplement, en termes d'équipement magique, ne serait-ce que pour faire face à quiconque se mettrait sur mon chemin; les risques sont élevés.

Je ne vous mentirai donc point: j'ai besoin de fonds, et de puissance magique. L'une des façons de me refaire la main eut été de marier une noble, si c'était réel. L'autre option qui me vient rapidement serait de conquérir un donjon, menant à un résultat similaire, ou alors de joindre de puissants alliés qui seraient aussi à la recherche d'alliés de puissance pour trouver de tels objets.
avatar
Mouquet de Chaubeuil

Messages : 3725
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 33
Localisation : La Bretagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Admin le Lun 13 Aoû - 21:42

Si j'ai daigné vous rencontrer c'est pour le faire correctement. Ma conduite du passé vous en laisse peut-être douter, mais je suis un homme de famille. Si les circonstances avaient étées différentes, je me serait fait un digne plaisir de vous recevoir à Palerme dans mon salon et nous y aurions longuement discuté de stratégie familiale comme vous le fesiez Donovan et vous avec le Baron à l'époque dans le manoir de Chaubeuil.

Ce sujet n'avait jamais été discuté avec lui, mais le temps qu'il avait passé à vous épier garantissait qu'il sache tout de cette routine familiale. Sa relation houleuse avec son père garantissait presque qu'il romantise la relation que Mouquet et Donovan avaient avec le leur.

[...]


Les limbes... peut-être... peut-être une partie particulièrement violente des limbes... mais j'aurais pensé aux abysses en premier... il me faut avouer que les plans ne sont pas ma spécialité. Dana en sait plus que moi à ce sujet.

[...]

Marier des dragons et des géants... je ne veux pas m'avancer à juger de vos projets, cher cousin... mais la chose semble au minimum un brin saugrenue à l'esprit civilisé, ne trouvez vous pas? J'ai moi même eu à gérer nombre d'étrangeté à mes heures, mais l'éloignement de la compagnie des hommes semble commencer à se faire lourd pour vous quand ce genre de considérations occupent un esprit aussi intelligent que le vôtre.

Ce genre d'idée, sans vouloir vous juger ou vous rapprocher vous et lui... ressemble à celles d'un autre télépathe tristement célèbre et condamné de l'inquisition.

Je ne veux pas juger, mon temps en tant que membre de l'empire Zarien étant compté, ce genre de considérations pourrait êut-être être mienne aussi un jour... mais assurez moi que tout cela est bien avisé et réfléchi...

[...]

Le sort de voeux ne peux tristement pas être utilisé pour obtenir des objets magiques et encore moins des artéfacts. Dans tout les cas, je doute qu'il vous soit nécessaire de contrôler une espèce draconique au grand complet, la puissance de votre esprit suffirait peut-être à en dominer un et à le mettre au service des vos aqueux alliés... Si vous voulez, je peux vous mettre en contact avec des gens qui ont certaines connaissances de l'afrique... il me semble que c'est là où se trouvent les dragons bleus... Ou peut-être les connaissez vous déjà? Les frères Taricani? Si vous cherchez du travail, ils pourraient surement vous employer pour leurs expéditions.

[...]

Un objet d'héritage! Voilà qui est étonnant, fascinant, même. Et pour un bag of holding, entièrement improbable...

[...]

Faire un Donjon! Voilà qui est intéressant... vous envisagiez un titre spécifique, un endroit spécifique? Il y a quelques Siciliens qui mériteraient d'être évincés et si, incroyablement mon cousin déchu devait être celui qui le fasse... j'ai bien peur que la couronne de sicile n'aurait nul autre choix que de le relégitimiser et d'entériner son retour en société courtoise.

Cela faciliterais certainement l'accession à des mariages qui sont inconsidérables pour un homme officiellement reconnu comme coupable de moultes trahisons. Certaines desquelles, plaiderais-je, n'ont vraiment plus leur lustre original maintenant que tant de gens respectable ont du sang de prêtres sur les mains. Évidemment, d'ainsi revenir au vu et au su de la société invalide d'autres options pour d'autres plans.

[...]

Pour votre alliée... si j'avais de la chaire fraîche... ou comme dans votre cas, de la chaire pourrie que je pourrais transmuter en chaire fraiche... je pourrais vous la ramenner, mon laboratoire est déjà équipé pour le clonage et la conservation de clones. Cela me demande certaines dépenses, mais rien d'aussi astronomique qu'un retour à la vie par le biais du divin... une fraction même de ce qu'il en coute pour une frivolité telle qu'une armure en or.

[...]

Vous avez surment plusieurs alliés potentiels... déjà, ces ogres aquatiques, ne demandent-ils pas qu'à être dirigé vers un pillage ou un saccage? Ou encore... cette druidesse... Rose! Cette druidesse volcanique... ne demande-t-elle pas qu'à être dirigé vers un pillage ou un saccage? Sans parler de toutes ces autres créatures étranges que vous avez rencontré ici et là... vous devriez voir avec elles si vous avez des intérêts en commun, parfois il ne suffit que de demander pour recevoir. Même si parfois il faut prendre.
avatar
Admin
Admin

Messages : 5890
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Mouquet de Chaubeuil le Mar 14 Aoû - 7:53

- Votre hospitalité et votre sens de la famille est plus que bienvenue, et largement apprécié. Je ne saurais en abuser, mais il viendra peut-être le moment où j'en profiterai davantage, lorsque nous mettrons à exécution nos plans de recherche et de développement.

[...]

Étant donné les circonstances, je ne rechignerais certainement point l'aide d'une experte dans le domaine. Étant donné notre proximité et votre influence en Sicile... savez-vous s'il serait possible d'obtenir une certaine mesure d'aide, peut-être, concernant cette brèche? Il s'agit tout de même d'une menace pour le Prime, et les Forgeliers ont l'air de tenir la situation en statu quo. Notre collaboration pourrait changer la face du monde là-bas aussi.

[...]

Mouquet rit doucement aux paroles de son cousin concernant l'étrangeté des façons de faire non-humaines et des étranges plans giganto-draconiques dans lequel Mouquet s'était lancé.

- Sans grande surprise, car les beaux esprits se rencontrent, j'ai eu la même réflexion. Il me semblait, suite à cette proposition, que je réfléchis, et que je réalisai que le monde, en-dehors de ses territoires humains, étaient bien chaotiques, non point seulement en termes d'organisation hiérarchique ou politique, mais simplement en frais du niveau d'étrange dans ses évènements, de mélanges dans ses principes. Cette idée, proposée par un chef Merrow à l'intelligence tout à fait hors du commun, me frappe comme étant l'une de ces choses caractéristiques au monde en-dehors des nations humaines. Des idées d'amalgame étranges, basées sur des ouï-dire ou des légendes lointaines... avec des principes moraux douteux à l'occasion. Remarquez, celui-là est plutôt prévisible, étrangement, vu son penchant fort mercantile. Mais ses ambitions sont larges.

De plus, il n'est pas si mal informé: j'ai rencontré un demi-dragon dans mes voyages. Il semblerait que ces créatures soient en mesure de se reproduire avec... un peu n'importe qui, à vrai dire. Mes raisons pour accepter un tel projet sont multiples: affronter un dragon, physiquement ou mentalement, me semble risqué et difficile. C'est donc intéressant. Je risque fort, dans le processus, de tomber sur un trésor, si on en croit les rumeurs. En outre, comme je le disais, les Merrow me soutiennent dans mon assaut si ainsi je procède. De plus, si le dragon bleu est à leur service, il est probable qu'il puisse être de la partie aussi pour l'attaque, qui sait? Cela ajoutera un élément de terreur et d'imprévu pour les "défenseurs de la pureté zarienne".

J'ignorais que l'orbe de contrôle des dragons bleus contrôlait la race entière. Ce n'est certes point nécessaire, je n'en ai besoin que d'un seul. Dans lequel cas, je serais parfaitement honoré et enchanté de faire connaissance avec les frères Taricani pour une expédition en Afrique, s'ils sont en mesure de me mener dans la bonne direction, qui plus est. Depuis longtemps, on m'en vante la sauvagerie et l'impossibilité d'y survivre. J'aimerais en témoigner de mes propres yeux. De plus, cela ressemble étrangement au type de collaboration que je désirais chercher de toute façon.

[...]

Effectivement improbable. Mais étant donné les circonstances, ce n'est point si étonnant.

Mouquet s'affairerait à lui raconter l'histoire de ses voyages interplanaires, si Umberto n'était pas déjà au courant, expliquant ainsi l'avènement surprenant de ce Bag of Holding of Legacy.

[...]

Pour le donjon, maintenant que vous m'en parlez ainsi, vous me confirmez l'idée comme quoi il y a intérêt à ainsi procéder, ma foi! Mais comme vous dites, cela me remettrait franchement à la vue, et j'aimerais probablement éviter avant le moment de ma vengeance. Mais votre suggestion ne tombe point dans l'oreille d'un sourd. Dès qu'il ne me dérangera plus de refaire connaître mon retour, je plongerai bien tête première dans un tel défi.

Mouquet sourit en coin.

Vous savez... sans votre violente intervention, je crois que jamais je n'eu connu cet amour du danger. Autant auparavant je fus un amoureux du vin et des divans comfortables, je m'éprends aujourd'hui davantage de la fierté de faire les choses moi-même. Et là où auparavant, l'idée d'un donjon me fut repoussante pour des raisons aussi infantiles que superficielles, cela m'apparaît aujourd'hui comme la tâche d'un homme qui s'accomplit, et qui prouve de grandes choses au monde, et qui se les prouve à lui-même.

[...]

Haha! Cette armure en or! Vous ne me laissez donc jamais en paix avec cette frivolité légendaire? J'ai bien peur que non. Il s'agit-là, après tout, d'une action charnière dans le développement de notre étrange histoire familiale. Mais est-ce vrai? Pouvez-vous réellement ramener quelqu'un sans avoir disposé de sa chair avant qu'elle ne périsse? J'avais cru que c'était un pré-requis. Si je fais vite, je devrais être en mesure de retrouver quelque triste morceau de sa dépouille. Cela fait encore bien peu de temps, et les mouches doivent toujours festoyer de son cadavre. Si cela ne vous déplaît, puis-je aller chercher la chair en ce moment-même? Il ne me faudrait que quelques instants.

[...]

Je ne sais encore si je puis contacter Rose. Je pourrais essayer; j'ignore dans quelle disposition les druides volcaniques sont. C'était la direction de son chez-soi qu'elle prenait lorqu'elle nous quitta, apparemment il y a longtemps. Pour ce qui est des ogres, une partie du butin qui se trouve dans les coffres de l'inquisition fait déjà partie de l'offre. Leur chef, toutefois, est déjà si riche que je ne sais à quel point cela l'intéresse tant. Mais c'est l'appât du gain qui me permit de l'approcher en des termes amicaux, en plus de nous être déjà brièvement côtoyés, naguère.

Il semblerait qu'en tant que serviteur de l'inquisition, je nuisis gravement aux membres de ma famille, ainsi qu'à mes anciens alliés. Il est difficile de prévoir leur réaction, mais sachant l'ampleur du projet et sa nature... certains accepteront, et d'autres risquent fort de m'assaillir pour une telle "hérésie".
avatar
Mouquet de Chaubeuil

Messages : 3725
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 33
Localisation : La Bretagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Admin le Mar 14 Aoû - 9:26

- Votre hospitalité et votre sens de la famille est plus que bienvenue, et largement apprécié. Je ne saurais en abuser, mais il viendra peut-être le moment où j'en profiterai davantage, lorsque nous mettrons à exécution nos plans de recherche et de développement.

[...]

Je préférerais me contenter de la consulter à ce sujet, le temps n'est pas encore venu pour vous de rencontrer la belle-famille... et pour ce qui concerne toute implication potentielle avec la brèche en question... Il v a de soit que je serai impliqué moi même bien avant ma femme. Néanmoins, toutes sortes de collaborations sont envisageable, l'école de Palerme resplendit libérée du joug de l'inquisition.

[...]

Par contrôler l'espèce entière, je voulais dire potentiellement, ça reste des objets mythiques, mais leur portée est limitée.

Ceci étant dit, les Taricani sont un peu comme votre Ogre Marin. En ce qu'ils sont un peu ogre et un peu marin.

Umberto se permit un rire poli, sobre et bref, le genre de rire qui est propre à la bonne compagnie. Un rire qui ne détonnais pas avec celui que Mouquet s'était lui même permis en parlant de l'étrangeté des moeurs étrangères.


Lorsque le temps sera venu, je pourrai arranger un rendez-vous approprié, ou simplement vous diriger vers un endroit où être recruté incognito.

[...]

Que d'histoires, que d'histoires. Vous pourriez... certainement... avec les bonnes références, obtenir une place pour enseigner à l'école de Palerme, une connaissance directe des plans et de la magie d'héritage sont des qualités aussi rares qu'estimées. J'ignore de quoi la paie a l'air, mais c'est certainement mieux que celle de vagabond. Cela permettrais d'avoir un fond minimal à investir sur votre vie.
[...]

Je sais. Ma pédagogie est terriblement rude, mais j'ai été élevé ainsi. Nos pères sont des hommes très différents, le moins on les compare, le moins on les insulte.

En bout de ligne je suis content que vous ayez changé comme vous l'avez fait. C'était peut-être prétentieux de ma part de m'accaparer votre héritage, mais j'avais le sincère sentiment que c'était plus que pour mon bien-être personnel. Certes je m'en porte mieux, mais vous aussi et, à terme, la sicile en entier en bénificiera. Si Donovan avait hérité de Chaubeuil, je doute qu'il en aurait fait aussi bon usage, je doute que s'eût été nécessaire pour qu'il se marie dans la famille Imperiali, je doute que si ce l'eût été, il aurait eu la vision que j'ai pour la sicile.

Que diantre, sans votre hargne et votre désir vandal de vengeance, l'inquisition se porterait encore très bien et nous aurions encore une infestation de Requin-garou à Pozzo di Gotto, sans parler des insectes géants...

[...]

Je ne saurais vous laisser l'oublier. Non seulement pour le terrible fardeau financier que vous étiez prêt à infliger à la populatio nde Chaubeuil pour vous couvrir d'or; non seulement pour le narcissisme incroyablement innefficace comparé au miens (qui n'est, avouons le humblement, pas rien non plus) que cela démontre; non seulement parce que c'était une idée passagère échaffaudée sur des principes questionnables et dont vous vous êtes départi à la première occasion; mais aussi et surtout, parce que Donovan vous l'a autorisé.

Cela démontre non seulement à quel point il était inadéquat, mais aussi à quel point il vous aimait. Et ce sont deux choses que je considère très importante pour vous de vous souvenir.

Je... n'avais rien apporté pour manipuler des chaires putrides... si vous voulez me faire un don, celà sera bienvenu, mais il serait grandement apprécié que vous le fassiez d'une façon qui soit... propre.

[...]


Les druides de l'etna sont des insulaires parmis les insulaires.

[...]


Ha... l'hérésie. le mot doit perdre de la saveur pour vous à force qu'on vous en accuse à tort et en tort.
avatar
Admin
Admin

Messages : 5890
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Mouquet de Chaubeuil le Mar 14 Aoû - 12:51

- Oui, absolument. Il n'est point question que je rencontre la belle-famille d'ici le moment où je puisse être présentable, et cela, de toutes les façons possibles. J'ai encore fort à récupérer: mon nom, une certaine gloire, un statut, peut-être. Soyons patients avant d'en arriver là. Je dois profiter de mon invisibilité.

[...]

Mouquet sourit à la blague de son cousin, et lui répondit.

Il faudra prendre une décision. Les Taricani sont des amis proches d'Er Zurzuli, l'homme que je fis condamner, ma foi, assez injustement. Cela permit peut-être de placer la scène qui mèna à la sécession de la Sicile, mais il reste qu'aujourd'hui, je lui dois de sincères excuses malgré tout. Au moment où je le fis, je n'avais que le statut que pouvait me céder l'église en tête pour ces "actions pieuses". Il me faudra lui faire face, à lui, avant de voir ce que nous devrons faire pour collaborer avec les Taricani.

[...]

Je ne suis encore au point où enseigner dans une école puisse assouvir ma soif d'aventure. J'ai le goût du risque, de l'expérience empirique! Il me faudrait être sédendaire pour plusieurs semaines, voir mois à la fois, pour une paie de professeur. Je ne dis pas non: mais je ne peux me résoudre à prendre cette direction immédiatement.

[...]

Et ma vengeance aura encore bien d'autres conséquences. Je ne ne fus jamais homme à me laisser marcher sur les pieds; cela m'arriva, et je n'avais ni les moyens ou la façon de rétorquer; mais j'ai la mémoire longue. Mais j'aime encore mieux construire et reconstruire! Ainsi, vos projets pour la Sicile m'éveillent et m'inspirent pour le futur. Me disent que ce moment destructeur de vengeance aura été, au final, pour le mieux.

[...]

J'ai de quoi faire pour contenir ces chairs putrides. J'aviserai lorsque notre conversation tirerai à sa fin.

J'irai voir les druides de l'Etna, et pourrai déduire si Rose désire toujours se lancer à l'aventure en ma compagnie. Cela n'avait jamais vraiment été de gaieté de coeur qu'elle l'avait fait la première fois. Je verrai où sont ses allégeances et ses préférences, et j'aviserai.

[...]

Vous saisissez effectivement toute la force qu'a perdue le mot "hérésie" depuis le premier moment où on m'affubla du plus honteux des adjectifs. Aujourd'hui, plus vertueux que jamais dans mes principes, le qualificatif ne m'offusque guère. Mais il pourrait tout de même ne nuire en des circonstances de bonne compagnie. De conquérir un donjon, comme nous l'avions dit, sera à considérer pour redorer mon image et... "refaire mon sang noble".
avatar
Mouquet de Chaubeuil

Messages : 3725
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 33
Localisation : La Bretagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Admin le Mar 14 Aoû - 19:24

-Sérieusement, il faut avouer que vous avez des besoins contradictoires. Le besoin de secret vous porte préjudices de maintes façons. Ha... si au moins votre père avait pris ses terres offertes par le Tzar, vous pourriez aller vous refaire là bas.

[...]

J'aime bien garder un oeil sur les gens dont j'ai ruiné la vie... je n'aime pas avoir des ennemis potentiels ou jurés dont je ne connais pas les projets. La vie de Zurzuli a été ruinée par sa condamnation, sa famille s'en est dissociée et sans sa langue, sa capacité à lancer des sorts fut réduite significativement. Sa troupe d'aventurier l'a donc laissé derrière. Il a eu quelques années difficiles lui aussi. Rien d'aussi pire que Nanteck, il s'est remis de lui même.

[...]

...

[...]

C'est un brin omineux de vous entendre parler de l'innéluctabilité de votre vengeance. J'en prend bonne note.

[...]

Si vous avez accès à de la chaire qui ne soit pas nécrosée, cela resterais probablement le mieux. J'ignore l'ampleur des dégats causé par votre bête des plans... alors c'est peut-être un voeux pieux.

[...]


Hérésie est un mot qu'on entend peu dans une magocratie. Et pour le sang noble... évitons de discuter toutes les aberrations propres à la conception Zarienne de la chose.

Disons simplement que si votre père l'avait perdu par la mort alors qu'il n'était jamais mort, il serait aussi facile de nier votre mort qu'il fut facile de prétendre la sienne.
avatar
Admin
Admin

Messages : 5890
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Mouquet de Chaubeuil le Mar 14 Aoû - 19:43

- Enfin... si jamais il vous vient quelque chose concernant la brèche interplanaire, je vous serais gré de bien me le laisser savoir. Idem pour ce qui est de me faire rentrer les frères chandeliers; je ferai mon possible pour rencontrer Zurzuli. Nous verrons ensuite comment approcher les chandeliers, anonyment (ou sous pseudonyme) ou non.

Pour ce qui est de mon hérésie, elle est si relative qu'effectivement, l'on pourrait jouer avec, autant qu'avec la noblesse du sang. Le mérite. Le mérite, mon cousin. C'est cela, qui est réel, c'est cela qui compte.

Alors voilà. Vous voilà assez à jour avec ce qui semble se tramer autour de mon destin. Il y a fort à faire, et un peu partout, même.
avatar
Mouquet de Chaubeuil

Messages : 3725
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 33
Localisation : La Bretagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Admin le Mar 14 Aoû - 21:10

-L'anonymat semble rester à votre avantage. Si vous souhaitez un poste quelconque pour les Taricani, il suffira probablement de vous présenter au port quand leur bateau y est.

[...]

Le mérite. Est ce qui importe aux gens de vertue. Son apparence à ceux qui n'en ont pas.

[...]

Plus vous allez à travers le monde et les plans pire ce sera, il y a toujours à faire, partout, pour ceux qui sont aptes.
avatar
Admin
Admin

Messages : 5890
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Mouquet de Chaubeuil le Mar 14 Aoû - 21:22

- Très bien, alors. Je le ferai probablement bientôt, d'aller sur les quais de Palerme. Ce sont les étapes qui semblent judicieuses pour faire réussir mes projets.

Je vous trouve ces morceaux de chair, si vous êtes prêt à attendre quelques instants?
avatar
Mouquet de Chaubeuil

Messages : 3725
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 33
Localisation : La Bretagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Admin le Mar 14 Aoû - 21:24

-Sans problème, l'endroit m'est agréable.
avatar
Admin
Admin

Messages : 5890
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Mouquet de Chaubeuil le Mer 15 Aoû - 7:29

Mouquet se concentra brièvement pour faire l'aller-retour.

Ce fut une amère déception en Atlantide. Il semblerait que lorsque précédemment, il fut affairé à ramasser les morceaux de Mérédith, lui et les forgeliers aient été particulièrement minutieux à cet effet, et que ce que minutie n'avait pas réussi à couvrir, les charognards ou autres insectes voraces avaient fait leur affaire des restes qu'il y avait là.

Ainsi donc, pas un seul morceau à trouver. Mouquet fut une brève moue contrariée, et revint vers son cousin quelques instants après.


- Amère déception. Il n'en reste point un morceau, point un lambeau. Tout fut ramené par les forgeliers, ou encore dévoré par les vers. Je vais devoir me retourner vers d'autres solutions plus exigeantes en termes de temps et d'effort. Car peu importe la méthode utilisée, si je n'ai aucune trace d'elle, aucun lien sympathique à créer... la ramener me semble voué à l'échec.
avatar
Mouquet de Chaubeuil

Messages : 3725
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 33
Localisation : La Bretagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Admin le Mer 15 Aoû - 7:54

-Par les vers! Si tôt?
S'indigna-t-il
Quelle terrible faune! Aussi déraisonnable que les habitants de l'endroit. D'ailleurs, n'est-il pas envisageable de leur demander un échantillon de la dépouille?
avatar
Admin
Admin

Messages : 5890
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Mouquet de Chaubeuil le Mer 15 Aoû - 8:03

- Les forgeliers ont un esprit inhumainement pratique. Ils n'ont besoin de Mérédith -car c'est son nom- qu'à un moment ultérieur, et comme elle n'est point immortelle, ils veulent "sauver du temps d'usage" dessus, si vous voyez ce que je veux dire. Ils ne veulent donc la ramener qu'au moment où ce sera commode.

Je ne suis là-bas, pour l'instant, que toléré. Mes plans et mes désirs sont pour eux absolument secondaires, voire impertinents.

Mouquet réfléchit brièvement, se frottant le menton entre le pouce et l'index.

- Je pourrais tenter de convaincre leur supérieur, dans la mesure où j'ai aussi l'intention de tenter d'obtenir l'aide de l'école de magie de Palerme. Une condition simple à leur fournir une forme d'aide extérieure, peut-être...
avatar
Mouquet de Chaubeuil

Messages : 3725
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 33
Localisation : La Bretagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Admin le Mer 15 Aoû - 8:06

Ou alors, faites les payer pour leur immoralité, si pragmatique soit elle. Quelle que soit “l'utilité” de votre amie, créez un problême qui la rendra nécessaire à nouveau.
avatar
Admin
Admin

Messages : 5890
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Mouquet de Chaubeuil le Mer 15 Aoû - 8:11

- Si seulement j'avais une compréhension plus avancée de l'utilité qu'ils confèrent à Mérédith. Elle semble être le "témoin" de leur oeuvre génocidaire. Mais ils n'ont plus rien à assassiner tellement leur travail fut exhaustif. Il reste ben quelques cabales ça et là à travers le monde, mais ils se refusent ç bouger pour l'instant par souci pour les conséquences que pourrait avoir cette brèche si elle n'était pas contenue.
avatar
Mouquet de Chaubeuil

Messages : 3725
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 33
Localisation : La Bretagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Admin le Mer 15 Aoû - 8:22

-Dites leur que vous empruntez le cadavre pour le faire ranimer par un nécromancien et que cela n'interférera pas avec leurs plans. Ce qu'ils présumeront les induira en erreur et vous avantagera, quand ils réaliseront leur erreur, il sera trop tard.
avatar
Admin
Admin

Messages : 5890
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Mouquet de Chaubeuil le Mer 15 Aoû - 8:26

- La vérité, partielle. C'est à tenter.

Je vais tenter cela dès que j'ai l'occasion de parler à un de leurs haut-placés hiérarchiques, et je vous reviens à cet effet. Cela ne pourra être fait en quelques minutes aujourd'hui, mais je saurai vous recontacter lorsque j'aurai mis mes mains sur le cadavre en question.
avatar
Mouquet de Chaubeuil

Messages : 3725
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 33
Localisation : La Bretagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Admin le Mer 15 Aoû - 9:08

-Je vous souhaite du discernement dans vos idées et de la chance dans vos entreprises.
avatar
Admin
Admin

Messages : 5890
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Mouquet de Chaubeuil le Mer 15 Aoû - 9:10

- Que le succès vous suive partout où allez, cousin. À bientôt.

Mouquet ferait les salutations appropriées, et partirait lorsqu'il sentirait que le "timing" serait poli.
avatar
Mouquet de Chaubeuil

Messages : 3725
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 33
Localisation : La Bretagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Admin le Mer 15 Aoû - 19:04

Les salutations seraient plutôt brèves, Umberto n'étant pas la personne la plus chaleureuse.

Mouquet partirait.
avatar
Admin
Admin

Messages : 5890
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Mouquet de Chaubeuil le Mer 15 Aoû - 19:33

Mouquet retournerait vers le monastère, pour y méditer sa nuit et se nourrir psioniquement. Il pourrait, au matin, retourner en Atlantide pour parler aux forgeliers.
avatar
Mouquet de Chaubeuil

Messages : 3725
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 33
Localisation : La Bretagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Admin le Mer 15 Aoû - 20:04

Mouquet apparaîtrait dans la salle des officier, Pheynolt n'y était pas. Un Warforge avec la tête cylindrique et un oeil cyclopéen mince et étiré sur la largeur de son visage équipé d'objets manifestements exotiques interjecte un "Quo vadis" aggressif en dégainant une sorte de sceptre. Un autre lui répond:

-Un auxiliaire.

Le cyclope, visiblement incommodé:

-Ce laisser aller est intolérable.

-Il s'agit d'un associé de notre dame observatrice de l'annihilation. L'architechte.

Se tournant vers toi, le sceptre toujours à la main, pointant en menace:

-Justfiez votre présence.


avatar
Admin
Admin

Messages : 5890
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Mouquet de Chaubeuil le Mer 15 Aoû - 20:16

- Mouquet Sansregret. Architecte et intellectuel, à votre service.

Il lui fit un salut militaire raide et sérieux, le salut local, s'il avait eu le tenps de l'assimiler.

- Le but de ma visite est de trouver la personne responsable à qui je peux demander une permission de sortie pour Notre Dame Observatrice de l'Annihilation.

Diplomacy: 28+6= 34
avatar
Mouquet de Chaubeuil

Messages : 3725
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 33
Localisation : La Bretagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Admin le Mer 15 Aoû - 20:22

Le cyclope te jaugeat et rendit le salut approprié, les warforges, pragmatiques qu'ils étaient avaient peu de considértion pour les politesses en général, Mouquet remarquait qu'entr eux, ils utilisaient peu leurs grades et les "monsieurs" en plus des saluts et allaient droit au but:

- Notre Dame Observatrice de l'Annihilation est présentement hors service. Si mes renseignements à ce sujet sont exact, vous savez déjà celà, mais si vous demandez quand même cette permission, je suis en mesure de trancher à ce sujet.
avatar
Admin
Admin

Messages : 5890
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Mouquet de Chaubeuil le Mer 15 Aoû - 20:30

S'adaptant à leur façon de faire, Mouquet irait droit au but, adoptant leur parler franc et presque froid, si c'était bien là ce qu'ils faisaient. L'idée était de donner l'impression qu'il comprenne bien le fonctionnement local, pour que l'éventuel subterfuge soit invisible.

- Je requiert permission pour ses restes physiques. Elle est en possessions d'informations relatives à des projets communs que nous avons, et qu'elle n'a pas eu le temps de me transmettre. Or, il se trouve que je connais un nécromancien fiable qui saura la faire tenir une conversation avec moi, malgré sa condition actuelle.
avatar
Mouquet de Chaubeuil

Messages : 3725
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 33
Localisation : La Bretagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Admin le Mer 15 Aoû - 20:34

Cyclope:

- De quelles informatiosn avez-vous besoin? Si elles sont de nature non compromettantes et que nous pouvons vous les fournir, vous les aurez. S'il s'agit d'informations que nous voulons conserver secrètes, il est hors de question que nous vous laissions interroger son cadavre. Rien contre vous. Seulement une question tactique.
avatar
Admin
Admin

Messages : 5890
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Mouquet de Chaubeuil le Mer 15 Aoû - 20:45

- Naturellement. Cela ne touche d'aucune façon cette guerre, qu'elle soit contre la brèche et son contenu, ou concernant les anciens occupants de cette île.

Il s'agit de la localisation d'une bête mythique; un dragon, pour être plus précis. Ainsi que d'une foule d'informations relatives à la bête. Ainsi que des moyens de l'appréhender; cela implique la localisation d'objet de pouvoir approprié, qui fut perdu il y a fort longtemps.
avatar
Mouquet de Chaubeuil

Messages : 3725
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 33
Localisation : La Bretagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Admin le Mer 15 Aoû - 20:47

Cyclope:

-En quoi ce dragon concerne-t-il un "projet commun"?
avatar
Admin
Admin

Messages : 5890
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Mouquet de Chaubeuil le Mer 15 Aoû - 20:52

- Le projet commun d'assaillir un fort, bien à l'est ici. C'est un projet à moi, qui sert à effacer de la carte des gens qui n'auraient jamais dû exister. Nous avions convenu de collaborer; Notre Dame a ses projets et ses plaisirs bien à elle.

Je n'ai pas l'intention de perdre mon temps. Il sera déjà ardu et tortueux de mettre la main sur l'une et l'autre de ces ambitions, et j'ai beaucoup de choses à gérer pour mener ce projet à bien. Vous le savez, si vous gérez une armée.

Les étapes doivent avancer malgré son trépas.
avatar
Mouquet de Chaubeuil

Messages : 3725
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 33
Localisation : La Bretagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Admin le Mer 15 Aoû - 20:57

-Je comprend. Ma méprise était de présumer qu'il s'agissait de projet que vous aviez en commun avec nous. Si vous voulez questionner le cadavre, un prêtre pourra préparer le sort "speak with dead" pour vous. En signe de bonne foi de notre part.

Il est hors de question que nous vous laissions emprunter ou prendre possession de ce cadavre. Considérations tactiques obligeant.
avatar
Admin
Admin

Messages : 5890
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Mouquet de Chaubeuil le Mer 15 Aoû - 21:14

- Ah, mais dans lequel cas, c'est parfait. Je vous remercie pour votre démonstration de bonne volonté.

J'aurais, en outre, en guise d'auxiliaire, une autre requête. Je tente de faire des recherches sur la nature de la brèche et de ses habitants. Cela comprend leurs capacités et leurs méthodes combatives. Lorsque nous croiseons le cadavre, j'aimerais pouvoir y envoyer mon compagnon, Consilius, faire une... autopsie, serait le bon mot.

Cela me permettra de mieux ajuster mes propres capacités combatives à l'encontre de ces créatures, en plus de mieux pouvoir informer vous-mêmes, ainsi que les alliés que j'ai l'intention de peut-être vouloir convaincre de venir aider. Avec votre éventuelle permission; nous n'en sommes pas là. Mes projets doivent être menés à bien avant que je puisse faire appel à ces gens.

avatar
Mouquet de Chaubeuil

Messages : 3725
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 33
Localisation : La Bretagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Admin le Mer 15 Aoû - 21:27

- De l'expertise additionnelle à ce sujet serait certainement bénéfique. Vous serez heureux d'apprendre que la dépouille a bénéficié d'effort de conservation, vous la retrouverez exactement dans l'état où elle nous fût ammenée. C'Est une bonne chose que vous vous présentiez à cette heure, je vasi faire acheminer l'ordre de préparer le sort approprié et il sera disponible demain en matinée, à votre retour.
avatar
Admin
Admin

Messages : 5890
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Mouquet de Chaubeuil le Mer 15 Aoû - 21:43

- Je reviendrai donc effectivement demain, en matinée. Je vous remercie pour votre coopération et votre sens du devoir dans cette situation.
avatar
Mouquet de Chaubeuil

Messages : 3725
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 33
Localisation : La Bretagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Admin le Mer 15 Aoû - 21:50

-Vous seriez bien avisé d'éviter de vous téléporter dans la salle des officier à l'avenir, sans quoi votre bien être pourrait être accidentellement entâmé.

Hormsi celà, ma coopération va de paire avec la votre et n'est acquise qu'au corps de notre armée. Vos remerciements sont vains.
avatar
Admin
Admin

Messages : 5890
Date d'inscription : 29/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://zarus.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Mouquet de Chaubeuil le Mer 15 Aoû - 22:05

- De vieilles habitudes de politesse dont on se départit difficilement.

Je tendrai à plutôt utiliser la porte d'entrée à l'avenir.

Mouquet retournerait donc au monastère à nouveau, suite à cela (car il ne semblait rien y avoir d'autre à dire). Il y passerait un bref moment avant de se déguiser et de repartir pour Palerme, où il voudrait s'enquérir des horaires des navires, question de trouver celui des Taricani.
avatar
Mouquet de Chaubeuil

Messages : 3725
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 33
Localisation : La Bretagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1768 - Des réponses à toutes ces questions

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum